Cosmorama - Recordings, 2017

Cyanotype sur papier Arches Platine, contreplaqué peuplier
122 x 86 x 6 cm

Cosmorama explore, rend visible et matérialise une strate inaccessible du spectre lumineux.

Constituée de plusieurs sous ensembles, cette série de cyanotypes à été produite en relation avec l’Observatoire du Teide, à Ténérife. Amas stellaires captés par un telescope, images recomposées à partir de données qui tentent une cartographie impossible de la matière noire de l’Univers, fragments de roches volcaniques dont la composition est identique à certains météores, indices d’une présence animale récoltés dans un désert de lave où la Nasa a testé le rover Curiosity avant de l’envoyer sur mars, formes végétales prélevées dans une forêt primaire témoignant de l’état de notre continent il y a 50 millions d’années : l’ensemble recompose un monde en dehors du monde qui bouleverse et transcende les échelles spatiales et temporelles.

Ces images ont été produites à partir d’un procédé de captation infrarouge avec lequel les astronomes observent habituellement des objets du « ciel profond » tels que les planètes, nébuleuses et trous noirs situés en dehors de notre galaxie. Développée elle aussi par un astronome la cyanotypie est un procédé de tirage par contact permettant ici de créer une empreinte de ces rayonnements qui échappent à notre perception.