Lunarium, 2012

Vidéo, son
HD 16/9, 10’40’’

Privés des rayons du soleil, les habitants d'un village italien enclavé dans une vallée décident d’installer à flanc de montagne des miroirs qui, en suivant la course du soleil, pourraient réfléchir la lumière de celui-ci et chasser l'obscurité dans laquelle ils vivent.

Dans un premier temps, des images sont tournées dans la vallée, à la recherche de cette nouvelle lumière. Puis plusieurs personnes sont sollicitées pour décrire les visions que leur inspire cette histoire alpine. Les plans tournés sont alors colorisés et montés selon ces évocations, documentant non pas la réalité d’une situation mais le prolongement d'un récit dans leur imaginaire.

Le fait initial, ainsi devenu abstrait, laisse place à un film pictural dont les enjeux font écho aux fondements même de la photographie : la captation de la lumière.